Pratique au volant

La routine peut provoquer des négligences au volant. Et le manque de pratique peut nous rendre moins sûrs de nous. L’un comme l’autre constituent un danger dans la circulation routière. Ces conseils vous permettront de rafraîchir vos connaissances et, ainsi, de continuer à conduire en toute sécurité.

Planifier ses trajets

  • Consultez les informations sur l’état des routes pendant la saison froide. En cas de chute de neige, songez à mettre les chaînes en temps utile.
  • Choisissez votre itinéraire avec clairvoyance, en tenant compte parallèlement des aspects économiques et écologiques.
  • Dans la mesure du possible, essayez de ne pas traverser les agglomérations aux heures de pointe.
  • Un itinéraire alternatif est peut-être plus sûr et plus rapide que l’itinéraire habituel. Aux heures de pointe et lors des grands chassés-croisés des périodes de vacances notamment.
  • En ville, où le trafic est souvent fort dense, pensez à vous mettre en temps voulu dans la bonne voie de circulation.
  • Mieux vaut faire le tour d’un pâté de maisons que faire marche arrière ou demi-tour en pleine rue.
  • Prévoyez suffisamment de temps pour faire vos trajets; mieux vaut partir un peu plus tôt. Les systèmes de navigation ne peuvent calculer les temps de parcours qu’après démarrage du moteur.

Respectez les distances

  • Distance par rapport au véhicule qui précède: au moins 2 secondes ou la moitié de la vitesse affichée sur le compteur de vitesse. Exemple: 100 km/h = distance minimale 50 m.
  • Augmentez la distance:
    • Quand vous êtes au volant d’un véhicule qui ne vous est pas familier.
    • Si le véhicule qui vous précède ne roule pas à la vitesse maximale autorisée et ne peut pas être dépassé.
    • Si le véhicule qui vous précède risque de déboîter (semi-remorque, bus ou véhicule dont le chargement dépasse).
  • Doublez la distance:
    • Par mauvais temps.
    • La nuit.
    • Sur chaussée humide, enneigée, verglacée ou couverte de feuilles.
  • Gardez une distance d’une portière par rapport aux véhicules stationnés que vous longez. Ou ralentissez.
  • Gardez au moins 1 m de distance quand vous dépassez des cyclistes, des skaters ou des cyclomotoristes. 
  • Ne serrez pas de trop près les usagers à la recherche d’une place de stationnement.

Prévoir

  • Lorsque vous vous insérez dans le trafic ou quand vous faites demi-tour ou marche arrière, faites en sorte de ne pas gêner les autres usagers. Ils ont la priorité.
  • Il est interdit de faire demi-tour à des endroits à faible visibilité ou quand le trafic est trop dense. Recommandation: évitez tout simplement de faire demi-tour sur la voie publique.
  • Les mauvaises conditions météo et l’obscurité compliquent la perception des choses. Mieux vaut donc adapter sa vitesse.
  • Quand vous bifurquez à gauche comme à droite, jetez toujours un coup d’œil dans vos rétroviseurs.
  • Quand vous êtes à l’arrêt dans un bouchon, n’oubliez pas que les cyclistes et cyclomotoristes peuvent vous dépasser par la droite. Gardez dès lors toujours un œil sur les deux-roues. Et gare à l’angle mort.
  • Aux arrêts des transports publics, faites toujours attention aux piétons qui traversent.
  • Aux carrefours où le feu est au vert et avant de franchir un passage à niveau, vérifiez toujours qu’il n’y a pas de danger.
  • Faites toujours attention aux panneaux avertissant du passage de gibier. Soyez très attentif et réduisez votre vitesse.

Règlement de la priorité dans les zones à vitesse réduit

  • Zones 30:
    • Faites particulièrement attention aux piétons, car les passages pour piétons sont rares (uniquement devant les écoles et les maisons de retraite).
    • Dans les bouchons, accordez la traversée aux piétons. 
    • La règle de base est la priorité de droite pour les véhicules. 
  • Zones 20 (zone de rencontre):
    • Les piétons et les véhicules peuvent utiliser toute la largeur de la chaussée. 
    • Les piétons ont la priorité. Ils ne peuvent toutefois pas entraver inutilement la mobilité des véhicules.

Dépassez correctement

  • Ne dépassez que si vous avez une parfaite visibilité et que vous avez la certitude de pouvoir vous réinsérer dans le trafic. Ne suivez jamais un véhicule qui dépasse, car il masque la vue vers l’avant (camion, bus, etc.).
  • Soyez particulièrement attentif aux véhicules que vous dépassez.
  • Avant de dépasser: 
    • Jetez un coup d’œil sur le côté – angle mort! Et actionnez votre clignotant gauche.
    • Ne vous rapprochez pas trop près du véhicule que vous allez dépasser et dépassez-le à bonne allure.
  • Au moment de dépasser: 
    • Adaptez votre vitesse et veillez à ce que l’écart de vitesse entre les véhicules soit suffisant.
    • Prenez garde aux panneaux routiers, aux carrefours, au trafic venant en sens inverse et à l’état de la route.
  • Le dépassement par la droite est autorisé: 
    • En agglomération sur les chaussées à plusieurs voies.
    • Dans les bouchons.
    • Sur les voies conduisant à une autre destination.
  • Ne dépassez en aucun cas: 
    • Les bus à des arrêts où la visibilité n’est pas suffisante. Généralement, ces arrêts sont suivis d’un passage pour piétons empruntés par les voyageurs qui descendent du bus.
  • Il est interdit de rester sur la même voie:
    • Sur la voie de dépassement si le véhicule qui précède se trouve encore à 200 ou 300 m.
    • Sur la voie du milieu si la voie de droite est libre. 

Quand on est dépassé, il est interdit d’accélérer. Si un conducteur qui vous dépasse a mal estimé la distance, réduisez l’allure pour qu’il puisse prendre place sur la chaussée devant vous.
Ne roulez pas à côté de deux-roues. Dépassez-les ou restez derrière eux.

Faire signe

  • Tout changement de direction doit être signalé à temps: pour changer de voie, bifurquer, dépasser, faire demi-tour, se rabattre, se garer ou s’arrêter au bord de la chaussée.
  • Dans les giratoires, les véhicules venant de gauche ont la priorité. Au moment de quitter le giratoire, vous devez actionner votre clignotant droit.
  • Sur les routes principales qui bifurquent, mettez votre clignotant dans le sens de la marche.
  • Après avoir dépassé sur l’autoroute, mettez votre clignotant au moment de vous rabattre.
  • Évitez les changements de voie inutiles: en ville, choisissez à temps la bonne voie de circulation et ne changez de voie qu’en mettant votre clignotant.
  • Réduisez l’allure suffisamment tôt à l’approche des passages pour piétons et arrêtez-vous si nécessaire.
  • Établissez un contact visuel avec les piétons qui veulent traverser la rue. Ne faites aucun geste de la main.

Laisser la voie libre

  • Ne vous arrêtez ou ne vous garez pas à un endroit où vous pourriez entraver la circulation ou nuire à la sécurité.
  • Ralentissez ou accélérez pour permettre à un véhicule qui n’a pas la priorité de s’engager dans votre voie de circulation.
  • Quand le feu passe au vert ou que la police libère la circulation, démarrez immédiatement et à bonne allure. L’arrêt volontaire est interdit:
    • Lorsque des marquages l’interdisent.
    • Aux endroits où la visibilité n’est pas suffisante.
    • Dans les tunnels, les passages souterrains et les passages étroits ainsi que sur les tronçons à voie unique et les passages à niveau.
    • Le long de lignes de sécurité ou de doubles lignes s’il reste moins de 3 m.
    • Sur les passages pour piétons et à moins de 5 m de ceux-ci.
    • Dans les carrefours.
  • Le stationnement est interdit:
    • Lorsque des marques l’interdisent.
    • Sur les ponts, les pistes cyclables et les routes principales en agglomération et en dehors s’ils restent moins de 6 m.
    • Avant et après les passages à niveau (20 m / 50 m).
    • Devant les accès.
  •     Dans les ralentissements:
    • Laissez libres les passages pour piétons, les carrefours, les passages à niveau et les voies ferrées.
    • Faites en sorte que les véhicules qui viennent des rues adjacentes puissent poursuivre leur chemin. Donnez-leur la possibilité de s’engager sur la chaussée.
    • Même si le feu est au vert, ne vous engagez pas dans le carrefour si vous craignez de le bloquer.
    • Sur autoroute: créez un couloir entre les files de véhicules pour laisser passer les véhicules d’intervention.
  • Dans une bretelle d’accès à l’autoroute:
    • Vous n’avez pas la priorité. Utilisez pleinement la bande d’accélération.
    • Au besoin, poursuivez sur votre lancée sur la bande d’arrêt d’urgence jusqu’à ce que vous puissiez vous insérer dans la circulation.
  • Sur autoroute:
    • Ne pas rester inutilement sur la gauche.
    • Sur les routes à trois voies, empruntez la voie de droite.
    • Lorsque vous quittez l’autoroute, freinez d’abord sur la bande de ralentissement.

Faire preuve de tolérance

  • Se montrer tolérant, c’est se montrer indulgent. Sur la route, tout le monde commet une erreur de temps à autre.
  • Un bon conducteur fait parfois abstraction de son bon droit. Et ce faisant, il contribue à prévenir des accidents.
  • Évitez toute manifestation d’hostilité à l’égard des autres usagers.
  • Faites particulièrement attention aux enfants, aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite.
  • Tenez compte des erreurs éventuelles que pourraient commettre les autres usagers. Beaucoup ne connaissent pas toutes les règles de circulation, d’autres pourraient être distraits. Faites preuve de tolérance.
  • Ne mettez pas la pression aux conducteurs qui rouleraient moins vite et ne les serrez pas de trop près. Dans la mesure du possible, laissez passer les conducteurs pressés.
  • Facilitez le changement de voie des autres usagers qui se seraient trompés de voie.
  • Soyez tolérant à l’égard des piétons qui se dépêchent de rejoindre un arrêt de tram ou de bus et qui doivent traverser la chaussée pour ce faire.

Maîtrisez les systèmes d’assistance à la conduite

  • Les systèmes modernes d’assistance à la conduite sont capables de bien de choses. Détecter les piétons ou les sorties de voie par exemple ou encore freiner quand la limite de vitesse est atteinte. 
  • Un système d’assistance à la conduite facilite la vie du conducteur, à condition toutefois qu’il en connaisse le fonctionnement.
  • Les actions inattendues – car inconnues – du système, comme certains signaux acoustiques, peuvent déconcentrer le conducteur et devenir du coup un risque de sécurité. C’est pourquoi chaque conducteur doit connaître les fonctions de son système d’assistance à la conduite et savoir comment l’utiliser correctement. Il peut le découvrir par exemple lors d’un cours de conduite de sécurité.

Veiller au bon entretien du véhicule

  • La loi impose que les rainures des pneus présentent une profondeur d’au moins 1,6 mm sur toute la bande de roulement. 
  • Recommandation: remplacez les pneus d’été à 3 mm, les pneus d’hiver à 4 mm.
  • Remplacez les pneus au moins tous les quatre ans. Faites attention au numéro DOT. Exemple: 4113 = fabriqué durant la semaine calendaire 41/2013.
  • Dans les longues descentes, rétrogradez et utilisez le frein moteur. Cela permet de moins solliciter les freins mécaniques et cela évite de les surchauffer.
  • Contrôlez régulièrement les niveaux d’huile, de liquide de refroidissement et de liquide de lave-glace et faites l’appoint si nécessaire.
  • Les systèmes de navigation et les autres appareillages du véhicule sont là pour aider le conducteur, non pour le distraire. Ils ne doivent pas se substituer au conducteur.

Evénement

Partenaire